mode streetwear

Petit retour d’expérience sur le style Streetwear : alors, ça vaut quoi ?

Le streetwear, c’est peut-être l’une des modes les plus présentes ces dernières années et l’une qui est le plus facile à suivre sans investir dans de nouvelles fringues. Car en fait, le streetwear, on en possède tous chez soi. Un jogging, un survêt, ce sont déjà des éléments du style. Tout comme les baskets. Et ça, tout le monde en possède au moins une paire ! Et à mon avis, c’est un des looks qui est le plus tendance pour sortir entre potes et comme alternative à une tenue casual qui se la joue un peu plus classe…

D’où vient le style streetwear ?

Comme beaucoup de bonnes choses (et de mauvaises aussi), le streetwear nous vient tout droit des Etats-Unis. Il est intrinsèquement lié au rap depuis ses débuts. Et si on y regarde de plus près, tous les grands chanteurs se sont lancés comme entrepreneur en créant une marque de fringue streetwear. Je pense par exemple à P Diddy avec Sean John et Enyce. Mais ce ne sont que des exemples.

Bon à ça, il faut ajouter que le streetwear, c’est la mode de la rue… Street, ça signifie rue en anglais. Du coup, il s’inspire directement (comme le rap) de ce qu’on vit dans la rue et de ce qu’on trouve beau, classe ou encore utile et pratique.

C’est un style qui mêle donc un peu de tout. Et au-delà du rap / hip-hop, c’est aussi un style qui touche les punks, les skateurs, les surfeurs, ou encore ceux qui taggent…

En partant de cette base, on se rend surtout compte que c’est la mode des laissés pour compte, de ceux qui n’ont pas l’argent pour ce payer un Versace. Le vêtement, dans le style streetwear, c’est donc assez secondaire et c’est plutôt la façon de le porter qui va devenir importante.

Il faut de l’originalité en cassant les codes. Il faut de l’authenticité dans les vêtements, car on se démarque de ce qui existe déjà et on crée son propre chemin. Enfin, le vêtement doit pouvoir s’adapter dans son milieu urbain. Aussi bien quand on bouge sur son skate que quand on se balade, donc il faut de la liberté de mouvement.

En France, le streetwear n’arrive que plus tard. Dans les années 90… Quand on commence à voir que ça marche aux States et que des groupes s’approprient ce style. Des groupes devenus mythiques comme IAM et NTM.

Bien avant Wiz Khalifa, des groupes comme NWA et Run DMC ont construit le style streetwear

Qui sont les stars qui ont poussé le Streetwear ?

Alors des noms qui ont porté du streetwear, il y en a à la pelle… On ne peut même pas les citer tous. Comme les marques qui ont fait l’histoire de ce style vestimentaire.

On peut commencer par le premier que j’ai déjà cité… Puff Daddy. En véritable commercial, il a transformé sa carrière d’artiste en celle d’un entrepreneur avec sa marque Sean John. C’est probablement une des marques emblématiques de cette fashion fin des années 90 et début 2000.

Mais c’est très loin d’être le premier. Il est simplement l’un de ceux qui a transcendé le style pour essayer de l’intégrer en tant que mode à part entière.

Les premiers qui ont vraiment porté ce type de vêtements, ce sont les grands groupes de rap, hip-hop américain des années 80. Ceux-là, ce sont les précurseurs. Et malgré ce statut, ils n’ont jamais instauré de code vestimentaire à l a fashion pour garder cet aspect de liberté.

Parmi ces groupes, il y a :

  • Public Enemy
  • Run DMC
  • NWA

Ensuite, il y a eu les :

  • Eminem
  • Snoop Dogg
  • Etc.

Bien peu de femmes, mais cela dit le hip-hop en compte quelques-uns comme Eve, Missy Elliott, Mary J Blige. Et plus proche de nous, Rihanna, Cara Delevingne ou encore Kylie Jenner qui ont toutes adoptées un look streetwear !

Les marques qui font mouche dans le streetwear

La Mode avec un grand M est longtemps restée de marbre face à ce mouvement. Plutôt que d’essayer de se l’approprier, les grandes marques ont préféré l’observer comme un essai non transformé. Pire, et je vais en parler, elles ont tout fait pour ne pas y être associée

Du coup, le style streetwear a bénéficié de toutes jeunes marques créées par des initiés pour eux-mêmes. Un peu comme Sean John, donc…

Les marques emblématiques de ce look sont celles des années 90 où ça commençait à prendre de l’ampleur. Pour trouver des fringues comme ça, pas le choix : il faut tenter d’en dénicher dans une friperie ou en seconde main…

Comme grandes marques streetwear que je pourrais citer, il y a :

  • Carharrt
  • Sean John
  • Enyce
  • Fubu

Oui, des marques qui ont quasi disparu de la circulation, mais qui ont marqué une époque !

Niveau chaussures, il y avait aussi du level avec des marques comme Nike et Adidas qui avait quelques modèles que tous les streetwear lovers s’appropriait.

En parlant d’appropriation, je reviens à ce que j’écrivais juste avant. Certaines marques voulaient absolument éviter d’être associée de près ou de loin à cette tendance. La preuve par Lacoste. Alors que tous les jeunes de banlieues arboraient fièrement un croco sur le survêt, la marque faisait tout pour casser cette image banlieusarde que le streetwear lui donnait. Au final, Lacoste s’est plutôt pas mal adapté en arrêtant de se battre pour une image et en collaborant au style streetwear.

Le look streetwear, c’est un t-shirt large, un pantalon coupe droite et de belles sneakers. Le top !

Quels sont les vêtements indispensables au look streetwear ?

La mode streetwear est très vaste et répond à de très nombreux besoins différents puisqu’elle est issue de la rue. Ainsi, même si le baggie a été l’un des grands marqueurs des débuts du streetwear, il a, par exemple, été très vite abandonné par les skateurs. Celui-ci ne leur permettait pas de bouger librement sur leurs planches. Ils ont donc très vite opté pour du slim. Pour autant, le slim fait partie de la mode streetwear également. On a donc tout et son contraire, en fonction des besoins et des envies.

Il n’en reste pas moins qu’il y a quelques incontournables à posséder dans sa garde-robe si on veut avoir un look streetwear !

Le t-shirt

C’est une des pièces qu’il faut must have si on veut avoir le bon look. De préférence, on le choisit plus large pour faire comme les rappeurs. Pas trop évidemment pour éviter le rendu « sac », mais toujours ample pour garde l’effet street désiré.

Il y a bien sûr eu de tout dans les imprimés de t-shirt. Au final, le street préfère la sobriété. Du coup, pas trop d’imprimés. La mode du gros logo en plein milieu de la poitrine est vraiment dépassée. On préfère l’imprimé de petite taille ou alors qui fait carrément tout le t-shirt. C’est le cas par exemple de l’imprimé camo / camouflage.

A ça, il y a quand même quelques exceptions, comme la marque Off-White. L’imprimé est assez large, mais cela n’empêche que c’est une marque de streetwear. Même si, on peut se demander pourquoi ils ont été faire une collab’ avec Ikea à un moment de leur histoire…

Le pantalon

Je vais plutôt parler de pantalon parce que la jupe n’est pas tellement reprise dans la mode streetwear.

Alors pantalon, comme j’ai pu dire on retrouve aussi bien du baggy que du slim. Je l’accorde, le baggy est un peu passé de mode et on part plutôt ces dernières années sur un demi-slim ou une coupe droite. Donc quelque chose d’assez passe-partout avec un jeans.

L’alternative, c’est le chino. Ici, le tissu laisse la liberté de la couleur. On peut donc opter pour une couleur différente du bleu jeans. Et même oser quelque chose d’un peu plus vif. Par contre, dans ce cas-là, on s’abstient de mettre des couleurs en haut pour ne pas la jouer années 80…

Les chaussures

C’est à la sneaker portée qu’on va reconnaître celui qui maîtrise le style et celui qui passe à côté de la fashion. Car oui, la sneaker, c’est le point d’attention numéro 1.

A l’époque, peu de marques se mettaient à produire des chaussures streetwear. Aujourd’hui, il y a un peu plus de choix. Mais gare à l’erreur…

Je commence avec Nike… Air Max 1 et Air Force 1 sont des très bons choix. Et puis, il y a les Nike Blazer. Leur côté fin leur permet de bien s’adapter aux pantalons.

Et si on n’est pas trop Nike, on peut aussi se rabattre sur l’indémodable, l’intemporelle, l’inégalable Vans. Oui, les Vans sont toujours une référence street, même 30 ans après. Elles fonctionnent aussi très bien avec le look skateur. Quoiqu’il en soit, elles s’adaptent à toutes les situations et c’est ça qu’on aime.

La casquette, un must pour celles (et ceux) qui veulent s’habiller streetwear

La veste et la casquette

Autre pièce qui est typiquement revisitée par la mode streetwear, c’est la veste et la casquette. Pour la casquette, on opte pour un modèle large, avec visière plate. Avec ou sans logo, c’est au choix. Mais si on opte pour une casquette avec logo, alors ça doit impérativement être une NY.

Pour les vestes, là on peut se lâcher, parce qu’il y a de tout… On peut aussi bien se laisser tenter par une parka longue pour les jours d’hiver que par un teddy ou un blouson avec une doublure en mouton pour les jours plus ensoleillés. Dans les deux cas, c’est un choix qui fait mouche dans la bonne situation.