style femme boheme

Quels styles pour nous, les femmes ?

Quand on est une femme, on est souvent coincée face au besoin de se trouver un style. Une chose à laquelle les hommes ne réfléchissent pas nécessairement, mais qui peut nous hanter. Quelle robe choisir ? Est-ce que la coupe convient à mes formes ? Autant de questions qui nous taraudent ! Parce qu’on veut être belle et se sentir bien dans nos fringues. Qui plus est, la mode actuelle est changeante et se diversifie en une multitude de styles dont on ne parvient pas toujours à distinguer les nuances ou limites. Aussi, on a tendance à avoir plusieurs styles de tenues pour les diverses occasions qui se présentent. Du coup, je nous ai préparé un petit récapitulatif des différents styles de mode qui s’offrent à nous !

Avant de se choisir un style, il faut savoir ce qui nous convient

Et c’est peut-être là le plus difficile… Se connaître soi-même et se mettre des limites vestimentaires. Alors qu’on a parfois envie d’aller à fond dans la transgression et s’essayer à quelque chose de tout à fait différent…

Sauf que voilà, on est coincé avec notre corps et c’est quand même ce qui va déterminer pas mal de choses. Et hormis si on se lance dans la quête du corps hypothétiquement parfait (parce qu’on est toutes parfaites), on devra faire une croix sur certaines pièces ou certaines couleurs.

Mon premier conseil pour femmes, c’est de faire avec son corps. Il y a suffisamment de fringues fashion que pour se faire une belle penderie. Qui plus est, on peut toujours cacher les petites défauts grâce aux coupes, à des effets, etc.

A cela, il faut ajouter les tissus. Désolé, mais un tissu ne va pas à tout le monde. Ni même à tout moment de l’année. Prenons, par exemple, les couleurs. En regardant son armoire, on voit tout de suite si on préfère les couleurs vives ou les couleurs sages et studieuses. Idem pour les motifs. Si on a une panoplie d’affaires avec des motifs, c’est qu’on a une certaine affinité avec. Sauf si on les achète compulsivement et qu’on ne les porte jamais. Dans les deux cas, on s’en rend vite compte. Sur base de ce constat, on peut déjà se faire une idée si on est plutôt rock ou bcbg. Il n’y a de mal ni dans l’un ni dans l’autre, mais au moins on sait vers quoi on se dirige comme style.

Enfin, je dirais qu’il faut lâcher son écran. On est toujours scotché à son smartphone, à scroller Pinterest ou les pages de boutiques en ligne. Sauf qu’à un moment donné, il faut aussi l’essayer. Une bonne vieille virée shopping permet aussi de se rendre compte de la façon dont on porte les vêtements et si le style qu’on se choisit nous convient vraiment…

Un style classique, intemporel renvoie aux codes du travail, beaucoup plus stricts

Les styles classiques pour femmes

Le style classique

C’est celui qu’on a tous en tête. On va travailler, on s’habiller pour répondre aux attentes de son employeur. On choisit donc des vêtements fonctionnels, qui répondent aux besoins des femmes, mais qui ne laissent pas vraiment transparaître notre personnalité. Le code couleur, c’est sobre et uni. Du bleu, du noir, du blanc. Oserait-on une touche de gris ? Les coupes sont épurées comme on les retrouve sur un tailleur ou un chemisier. Pour parfaire le tout, on opte pour le collier ou les boucles d’oreille en perles. Et forcément, des escarpins aux pieds.

Le business casual

On n’est pas loin d’une tenue hyper classique, mais ici, on ose la petite touche de modernité et on affirme sa personnalité un peu plus. Mais pas trop quand même !

Le but est de se créer un ensemble très neutre et qui convient tout à fait à la sphère professionnelle. Du coup, on peut reprendre le chemiser ou le tailleur sans souci. Mais on lui ajoutera une petite touche qui fait beaucoup plus casual. Pas trop voyant tout de même pour pas faire d’erreur. Par exemple, de baskets vintage aux pieds ou encore un pantalon qui a une coupe un peu plus moderne.

Alors, bien sûr, le business casual n’est qu’une variante du casual wear, mais elle est spécialement conçue dans cette optique. Aussi, pas besoin de refaire toute sa garde-robe pour pouvoir la suivre. Et puis, une fois qu’on termine de bosser, on peut tout à fait changer de style !

Le style preppy

C’est celui que j’abordais justement dans mon post sur Blair Waldorf, la star de Gossip Girl. Ce n’est pas un style qui va à toutes les femmes, mais il a quand même des codes très classiques. Un petit chandail, un chemisier, un pantalon 7/8, un pull en maille, etc. La seule chose qui va vraiment changer, c’est qu’on fait appel à des couleurs et des motifs. Ce qu’on ne retrouve pas du tout dans les modes juste avant…

Par contre, ce que je trouve difficile avec cette mode, en tant que femme, c’est qu’elle ne convient pas à tout le monde. Et il faut être hyper sûre de soi quand on se lancer dedans. Associer des motifs à des couleurs, sur des matières différentes … Il faut une bonne dose de croyance en soi. Parce que si on se loupe, les autres le verront de suite !

Les vêtements pour être bien dans sa peau

Le style bohème

Le style bohème se traduit par des vêtements pour femmes amples et souples qui laissent le corps respirer et libre. Cette sensation est donnée par les coupes larges, mais aussi par les matières utilisées. Souvent, ce sont des fibres naturelles pour avoir ce côté « retour à la nature. » Les tissus sont aussi très variés. On ne fait plus dans le sobre, mais plutôt dans le personnel. Et donc il y a de l’ajout de couleurs. Des motifs colorés aussi…

Au final, on se sent bien dans ses vêtements et dans sa peau. Par contre, difficile d’aller travailler ainsi. C’est plutôt la tenue à avoir pour aller bruncher.

Bohème, décontracté, casual, autant de styles qui peuvent nous aller à tout moment de l’année

En mode casual

Et si nos potes ne sont pas trop dans la tendance bohème, on peut toujours s’essayer à la mode casual. Certains diront que ça fait un peu campagne. Mais moi je le trouve très classe et très classique. Jeans et chemise à carreaux. C’est vrai qu’on s’imagine bien ça sur le dos d’un agriculteur. Mais il ne faut pas non plus être réducteur ! C’est la combi passe-partout. On est bien dans ses baskets. Et si on est à l’aise, les autres sentiront forcément qu’on se sent bien et qu’on est bien dans notre peau.

Cette casual fashion nous permet aussi de jouer dans tous les registres. Une autre raison pour laquelle je l’apprécie. On peut oser les bottes en cuir, ou des spartiates. C’est presque impossible de faire un fashion faux-pas…

La version décontractée

Et oui, il vient un moment où on en a assez du tailleur ou du pantalon cintré pour aller bosser. C’est le moment de sortir ses vêtements streetwear. Dans le plus pur style décontracté, c’est celui qu’on porte chez soi.

Et là, je suis sûre que toutes les femmes de France et de Navarre ont de quoi s’habiller comme ça. Il nous faut une belle paire de baskets ou de sneakers. Bien propres, bien blanches. Un petit pantalon 7/8 ou carrément la salopette en denim. Et un t-shirt large pour cacher nos formes (ou montrer juste ce qu’on veut). Et voilà, le tour est joué. En plus de ça, personne ne nous en voudra, à nous les femmes de nous habiller ainsi quand on sort ou qu’on va faire du shopping. Le message transporté est clair : aujourd’hui, on ne se prend pas la tête.

Parfois, ça a du bon de libérer la rebelle qui est en nous !

La petite rebelle en nous…

Parce qu’on a toutes un petit démon en nous, il y a donc forcément une tenue pour aller avec cette mood… Les styles rock et punk. Le second est clairement dans al contestation. On sort les Docs, les bas et les triplex. Je l’accorde, c’est pas tous les jours qu’on va s’habiller comme ça quand on est entrée dans la vie active. Par contre, pour le week-end ou une sortie, pourquoi pas ?

Un peu plus sage, il y a la tendance rock. On va plutôt opter pour un jeans assez moulant, parfois déchiré, un t-shirt blanc ou graphique. C’est surtout l’accessoire qui va donner le ton rock’n’roll avec par exemple un perfecto en cuir, un accessoire en métal, des bottes lacées, etc. Bref, toute une panoplie d’accessoires pour agrémenter une tenue relativement passe-partout et sans aller dans l’extrême.

Un penchant pour l’élégance

L’élégance n’a pas du style prédéfini. On peut être élégante dans n’importe quelle tenue. Peut-être pas en streetwear, par contre…

L’élégance se traduit souvent par un choix vestimentaire. Il faut opter pour les pièces indémodables et intemporelles. C’est aussi une façon de renvoyer à toutes les stars du passé qui ont créé le « concept d’élégance. »

Pour ça, pas le choix : il faut rester dans le classique avec des habits qui font mouche à tous les coups. Tailleur, robe, blouse, etc.

Le truc, c’est de ne pas tomber dans les travers. Par exemple, les canons de l’élégance impliquent qu’on ne doit pas porter de décolleté. Ou du moins trop voyant. Idem pour les couleurs. Le rose flash ne fait pas partie de la palette associée au concept.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *