style boheme chic

Style Bohème : non, ce style ne doit rien à Charles Azanavour :)

Le style bohème est un style que l’on voit assez fréquemment et qui est adopté par de nombreuses stars. Je parlais l’autre jour de Julie Sarinana. Dans pas mal de ses stories, on la voit justement porter du bohème chic. Et c’est aussi le cas pour les sœurs Olsen (des Jumelles s’en mêlent), de Vanessa Paradis, etc. Le seul souci avec ce style branché, c’est qu’il souffre de son nom. Le bohème n’a rien à voir avec les bohémiens, qui est un terme particulièrement péjoratif ! Mais voilà, je vais vous en parler un petit peu pour vous expliquer tout ça et vous donner quelques clés pour adopter cette fashion…

Le style bohème et l’origine des vêtements

Alors, comme je l’ai dit dans mon titre, le style bohème fait aussi référence à une chanson d’Aznavour. Même si ça n’a rien à voir… Sauf que ce style est tout droit issu des années 60 quand Aznavour écrivait ce texte.

Le fait est que le bohème est un look qui est décliné de ce qu’on a pu voir aux Etats-Unis avec les hippies. Même si ce n’est pas tout à fait pareil (et j’en parlerai dans un autre post), les deux styles ont pas mal en commun. Les mots-clés pour définir ce look sont :

  • Anticonformisme ou excentricité
  • Liberté
  • Sobriété

A l’époque, cette mode vestimentaire veut aller dans la contestation et donc s’opposer à ce qui se fait : une société de consommation. Le hippie et donc le bohème c’est une contre-culture. Elle veut utiliser des vêtements simples quand il faut porter du chic et de l’excentrique quand il faut rentrer dans le moule.

Sauf que tout ça se passe dans les années soixante avec Woodstock et cetera. Les jeunes portent des pattes d’ef, des chemises à fleurs et des bandanas avec des sandales. Le bohème, lui n’arrive que plus tard.

Il naît dans les années 90 quand certaines stars se décident à reprendre ces codes et à les mettre au goût du jour. D’ailleurs, dans les stars que j’évoque juste au-dessus, elles sont toutes des années 80 ou 90.

Aussi, on voit de nouvelles tenues apparaître. Les coupes sont fluides, asse larges pour masquer les formes du corps. Cette liberté de mouvement dans les habits est un des critères du bohème. Car il faut être décontracté. Même si on se veut chic, contrairement aux hippies qui adoraient les friperies…

Des accessoires chics accompagnent le tout pour mettre les vêtements en valeur.

Le style bohème est apparu dans les années 1990

L’évolution du style ces dernières années

Les vêtements n’ont pas beaucoup évolué et reste très fidèle a ses codes. Le bohème / bohème chic se définit toujours par le même genre d’habits et l’ajout d’accessoires. Ben oui, difficile de perdre l’habitude des sandales plutôt que de chaussures, des lunettes ou des fleurs dans les cheveux des hippies d’origine !!

Bien sûr, il ne faut pas le nier… L’industrie du textile a pas mal évoluée et de nombreuses matières sont apparues. Alors, bien sûr, les vêtements qui sont pensés pour ce style adoptent également ces nouvelles textures.

Mais le vrai bobo, celui qui a adopté ce style de vie (oui, c’est aussi un style de vie au passage) reste fidèle aux matières d’origine. Et le passage dans une friperie est tout à fait conseillé pour trouver des pièces originales. La mode est d’ailleurs d’acheter des pièces en seconde main…

Si vous suivez un peu l’actu people, vous verrez que le style reste très en vogue et que pas mal de stars continuent à s’habiller en suivant ces codes.

J’ajouterais encore que le style bohème bénéficie grandement du fait qu’aucune règle n’est strictement établie (c’est le but). Du coup, on peut un peu oser sortir du cadre en faisant un cross-over entre deux styles. Du genre, ajouter des bottes à une robe fluide ou autre. C’est aussi ça la liberté. Celle de faire ce qu’on veut en sachant qu’on ne vas pas faire un fashion faux-pas !

Le style bohème vs le bohème chic

J’ai pas mal parlé déjà du bohème en faisant un mix avec le bohème chic. Je n’ai pas vraiment tracé de démarcation claire entre les vêtements. Mea culpa. Pourtant, il en existe une. Même si elle est très mince.

Alors, le bohème reprend des pièces fashion emblématique. Le pattes d’éléphant en est un exemple. C’est le must de la garde-robe. On peut toujours le remplacer par ses évolutions, comme le boot cut. Pour la partie haute du corps, pas de surprise… Une chemise à fleurs. Ca fait très Hawaii, mais aussi très authentique. Et pour la touche finale, il faut bien sûr la nouer sur le ventre !! Et comme accessoires, un serre-tête à fleurs, des lunettes vintage ou un bracelet en corde.

Le bohème chic est une version plus neutre, se prêtant mieux à la vie active

L’autre pièce boho par excellence, c’est la robe fleurie.. Sur toute la pièce pour qu’elle soit flash au maximum, comme on peut en trouver dans le style ethnique ou dans les pays du sud. Je ne crois pas qu’une photo soit nécessaire, on connaît toutes ce genre de robe.

Il la faut longue, ample, aérienne. Pour donner une vraie sensation de liberté à celle qui la porte. Le tissu doit aussi être léger et naturel pour le côté retour à la nature. On veut du coton, de la soie, de la laine. Dentelle, franges ou autres broderies ne sont pas à exclure, c’est aussi très apprécié.

Côté bohème chic, on n’est pas loin des mêmes pièces pour suivre cette déclinaison de la mode. Mais par contre, ce sera plus sophistiqué, plus classe. Tout en gardant l’esprit bien sûr. Mais voilà, on s’écarte un peu, car c’est un style qu’on veut porter au boulot. Il doit donc forcément moins choquer pour être mieux accepté.

Quels codes pour le bohème chic ?

Ce qui fait la différence avec le bohème chic, c’est qu’on va vers le chic. Donc on « abandonne » un peu les vêtements de base pour aller sur du boho. Quelques exemples…

On va par exemple plutôt opter pour du velours comme matière. Plus noble qu’une autre étoffe. Et le velours, on va le choisir un peu plus ajusté. Du coup, on perd un peu sur le côté naturel du tissu, mais aussi sur son amplitude…

C’est comme la tunique blanche. Elle ne va pas se faire remplacer dans cette mode, mais par contre le short court qui a traversé les âges va lui se faire remplacer par un combishort. Plus neuf, plus à la mode et surtout qui fait moins « dimanche » ou « débraillé » comme dirait un grand-père. Bref, c’est plus habillé et ça choque moins.

Dernier exemple : le motif fleuri. S’il y a bien quelque chose d’emblématique dans le style bohème, directement hérité du hippie, c’est bien le motif à fleurs… Sauf qu’ici, le boho s’en affranchit. Enfin, pas tout à fait. On va quand même garder un imprimé liberty pour le look. Mais bon, ça choque moins (encore une fois !) que des grosses fleurs qu’on peut retrouver sur une nappe de cuisine.. Et ça n’enlève rien à la sensation de légèreté que donne le tissu.

Cheveux dans le vent et bandeaux complètent le look bohème

Les accessoires indispensables pour le look bohème

Comme je l’ai écrit au tout début, les accessoires sont un incontournable de la mode bohème. Je ne dirait pas que c’est un indispensable de la fashion, mais presque…Cela dit, je comprends qu’on ne soit pas trop porté sur les accessoires. Du coup, on peut faire 50-50 en optant pour un accessoire bien choisi plutôt que de les multiplier. A chacun de voir ce qui lui convient. Il faut quand même garder ce côté cool qu’on retrouve chez les hippies et dans les nineties.

Avec des motifs hautement fleuris ou rehaussés de motifs voyants / criards (oui j’ose le mot ^^), les accessoires ne doivent pas faire pâle figure.

Première obligation pour ceux-ci, ils doivent aussi renouer avec la nature. Donc : il nous faut des accessoires ethniques, des plumes façon Indiens, des pierres colorées, des perles ou encore des bracelets tressés comme on peut en trouver aux poignets des festivaliers…

Les pieds ne doivent pas être emprisonné (hé oui !) dans des chaussures. Privilégions donc les sandales, les spartiates et toute autre paire de chaussures qu’aurait adopté un hippie… Et en cuir bien évidemment pour le côté naturel !

Pour le visage et les cheveux, on n’y va pas par quatre chemins : on veut voir des foulards dans les cheveux, des bandanas, les bijoux de cheveux et des lunettes (rondes, colorées, etc.). A noter que les femmes laissaient plutôt leurs cheveux lâches chez les hippies.

Enfin, si vous avez besoin d’un sac à main, celui-ci aussi peut adopter le bohème. Il suffit d’en trouver un avec des franges ou des perles. En tissu, en maille ou en crochet, et le tour est joué !