vue paris montmartre

Voilà tout ce que j’aimerai faire à Montmartre aux beaux jours

Aaah Montmartre. Sa butte fait rêver plus d’un touriste. D’ailleurs, quand on regarde des films hollywoodiens, si le passage de la tour Eiffel est inévitable quand on filme Paris, Montmartre n’est jamais loin n’ont plus. Comme ça, je pourrais déjà citer deux ou trois films où on voit une scène qui s’y déroule. Raison aussi pour laquelle j’aimerais bien m’y perdre quand le temps le permettra.

Que voir quand on visite le Sacré-Cœur, une étape incontournable ?

S’il y a bien un endroit par lequel on est obligé de passer, c’est bien le Sacré-Cœur qui trône fièrement en haut de la butte. Et si la basilique est un incontournable de Paris, le chemin qui y mène est tout aussi mythique. Enfin, de chemin, je pense en fait à trois. Celui  qui emprunte ces larges escaliers, mais aussi l’autre qui y mène par les petites ruelles et le dernier qui n’est autre que le funiculaire. Mais ça, j’en parle plus loin !

Alors, ces escaliers, ils sont vraiment mythiques. Ils sont même indissociables de la basilique si j’ose dire ! D’ailleurs, tous les touristes s’y arrêtent pour prendre une double photo. D’un côté en contre-plongée avec la basilique dans le dos et de l’autre un petit selfie avec la vue imprenable sur Paris. Car, il ne faut pas l’oublier, la butte Montmartre domine une bonne partie de la ville.

On se rend plus trop compte. Mais quand les gratte-ciels n’envahissaient pas le paysage, c’était un véritable point de vue sur la région alentours. Ou plutôt, comme montrer l’absolue domination de l’Eglise sur ces contrées… Construite pile au moment où la religion commençait à perdre du terrain ^^ Parce qu’elle est récente en fait. Construite fin 19ème siècle.

Bref, cette basilique est un véritable chef-d’œuvre. Déjà par sa position, mais aussi par son architecture. Pour les néophytes comme moi, il s’agit d’un style romano-byzantin (très à la mode à l’époque avec ce côté néo-classique). Et dédié au cœur du Christ comme son nom l’indique. Je peux également dire qu’elle abrite la plus grande mosaïque de France. Elle mesure 480 m². Alors on peut ne pas être fan de religion, mais admirer ce travail de patience et de précision mérite tout de même le respect aux artisans qui l’ont façonnée.

La Butte de Montmartre est dominée par le Sacré-Coeur

Place des Abbesses, qu’y voir, qu’y faire ?

Forcément, pas loin d’une basilique, on retrouve forcément un endroit dédié aux castes religieuses. Ici c’est une place, celle des Abbesses. Alors, cette place n’a aucun monument ou autre qui fait qu’elle un incontournable. C’est plutôt sa centralité dans le quartier de Montmartre qui fait son intérêt.

Un intérêt partagé par les brocanteurs. Car c’est le jour de la brocante que se dévoile tout l’intérêt de cette placette. L’ambiance est au rendez-vous, les amateurs et les passionnés du chinage sont au rendez-vous. L’atmosphère respire l’ancien temps.

Et à ce moment-là, le quartier Montmartre est un peu hors du temps, dans une petite bulle. On ne visite plus vraiment, on vit dedans. Une atmosphère que j’adore. Où une heure passe aussi vite qu’une minute. Et pour ne rien enlever à l’ambiance, les habitants du quartier sont tout aussi nombreux que les touristes.

Et puis, cette place est bien située par rapport au reste. Du coup, c’est le point de départ idéal pour sa balade dans Montmartre.

La brocante de Montmartre est mythique

Le square Jehan Rictus

Pas loin, mais vraiment pas loin de la Place des Abbesses, on trouve le square Jehan Rictus. Et quand je dis pas loin, c’est vraiment dans le prolongement.

Alors, Jehan Rictus, c’est pas un politicien ou un industriel à qui on a décerné une place. C’est le nom d’un poète. J’avoue, j’ai dû chercher avant de pouvoir avancer cela… Mais c’est bien un poète français. Il s’appelait Gabriel Randon de Saint Amand et Jehan-Rictus, c’est son surnom.

Et ce n’est pas sans rappeler que c’est un quartier hautement artistique. Picasso, Miro, Renoir, Toulouse-Lautrec, Van Gogh sont tous passés par ici.

C’est un peu le poumon de verdure en plein milieu du quartier. Un petit square avec des allées fleuries et un verger. Donc des arbres fruitiers, des odeurs, des fruits. Un parfait dépaysement !

Que faire au Square Jehan Rictus ? S’il est connu, c’est surtout grâce à son mur des je t’aime. C’est une œuvre impressionnante de 40 m² qui, comme son nom l’indique, est couvert de je t’aime. L’œuvre est connue mondialement… Et pas un touriste ne zappera une photo avec celui-là. C’est un peu comme la photo souvenir sur le pont des Soupirs à Venise ou attaché un petit cadenas sur je ne sais plus quel pont…

En bref, le mur des je t’aime, c’est comment se dire je t’aime dans 280 langues différentes et avec 311 écritures différentes. Le rendez-vous des amoureux donc ! Et pour moi, une sorte de petite ode à l’amour entre les peuples puisque c’est un sentiment universel !

Le Clos Montmartre abrite les dernières vignes de Paris

Le Clos Montmartre est un autre endroit de verdure de ce quartier. Quoique plus atypique. En effet, c’est le seul endroit où on trouve encore des vignes à Paris ! Elles ont été plantées dans les années 1930 au nord de la butte.

A l’époque, quand elles ont été mises en terre, leur but était de perpétuer et de conserver le caractère rural de Montmartre. Pas de gratte-ciel, mais plutôt de jolies maisonnettes. Et ce, face à l’urbanisation de la zone. Du coup, aujourd’hui, on n’y touche plus. Personne ne s’y risquerait… Et c’est aussi comme ça qu’on peut participer aux vendanges, chaque année, en plein cœur de Paris. Il y a d’ailleurs un vin qui est tiré : le vin du clos Montmartre. Et ça, c’est le bon moment pour sortir et visiter le quartier avec ses amis.

Alors, pas loin non plus de ce spot, on retrouve le Lapin Agile. Un cabaret qui se tient là depuis la fin du 19ème siècle. Dans le même style, on retrouve le Moulin Rouge, qui lui aussi est dans le quartier Montmartre. Ce n’est pas spécialement mon truc, mais c’est un des incontournables de Paris avec ses spectacles et son French Cancan.

Il y a encore deux autres moulins dans le quartier : le moulin de la Galette (quel nom typique) et le moulin Radet. Les deux sont encore debout. Plus actifs, mais juste là pour perpétuer le charme des ruelles.

Montmartre domine Paris et plusieurs spots offrent une vue imprenable sur la ville lumière

Que faire, où aller pour bien manger à Montmartre ?

Si Montmartre est connu pour ses lieux-dits et les artistes qui y ont passé un temps, il ne faut pas non plus oublier la gastronomie. Et pour moi, c’est un élément ultra important quand on visite. Le petit bistrot de quartier, la bonne adresse où aller, c’est aussi ça que j’aime faire quand je visite un endroit.

Et heureusement pour moi, il y a pas mal d’adresses dans le coin. Si je devais aller à Montmartre, il y a sans doute deux adresses auxquelles je m’arrêterais…

  • Le Terrass Hotel. Comme son nom ne le suggère pas du tout, il y a une terrasse. Un rooftop pour être précise. Et de là, on a une vue imprenable sur Montmartre et Paris.
  • Le Café des Deux Moulins et ça juste pour rendre hommage à un film de mon enfance : Amélie Poulain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *