Objectif zéro déchet

Objectif : zéro déchet

La plupart des déchets non organiques sont composés de substances non biodégradables toxiques et polluantes pour l’environnement. Au bout d‘un certain temps, elles finissent par atteindre les eaux, les plantations et les cultures, ce qui affecte grandement la santé des hommes et leur qualité de vie. La solution la plus efficace pour prévenir ce mal serait de limiter les rejets. Alors, que faut-il faire pour atteindre l’objectif « zéro déchet » ?

Que faut-il faire avant de procéder à l’objectif zéro déchet ?

L’objectif zéro déchet devrait être à la fois un style de vie et une façon de penser. Certes, les industries sont probablement les plus grands « pollueurs » toutefois, tout le monde peut contribuer à limiter les « ordures ».

Objectif zéro déchet
Le zéro déchet est un mode de vie, un état d’esprit

Pour commencer, parlez-en à vos proches et incitez-les à adopter la pratique. Plus vous serez nombreux à vous appliquer à la maison, plus ce sera facile. Ensuite, il serait tout de même judicieux de leur expliquer que s’adapter aux bonnes habitudes requiert parfois beaucoup de temps. Il faut donc être patient et surtout persévérant.

Après, prenez la peine de noter tous les déchets que vous rejetez par jour en fonction de vos activités, vos habitudes alimentaires par exemple. Puis, essayez de déterminer ceux que vous pouvez effacer de liste. Il serait peut-être improbable d’atteindre rapidement l’objectif « Zéro déchet ». Toutefois, l’essentiel est de réduire au maximum les rejets non organiques.

Comment réduire ses déchets pour atteindre l’objectif zéro déchet ?

Il existe plusieurs techniques efficaces pour passer du mode de vie actuel au style « objectif zéro déchet ». Il est vrai qu’elles pourraient être pénibles au début car elles affectent vos habitudes cependant, vous vous y habituerez au fil du temps. Vous remarquerez même que c’est plus sain et économique.

Réparation/fabrication

D’abord, il faut essayer de se libérer de la manière de penser de la société de consommation. Au lieu d’acheter constamment, privilégiez la réparation. Par exemple, si tout le monde préférait réparer leurs appareils au lieu de les jeter, les déchets électroniques (extrêmement néfastes) seraient grandement réduits.  

D’autre part, il est aussi conseillé d’adopter le système DIY (Do It Yourself). Autrement dit, apprenez à fabriquer vous-même les produits que vous utilisez. Effectivement, cela réduirait énormément les rejets de bouteilles et/ou les emballages en plastiques.

Pour ce faire, internet est votre meilleur allié. Beaucoup d’internautes y partagent leur savoir-faire et proposent des astuces et procédés faciles à réaliser pour la production de certains produits comme les cosmétiques, les savons, et bien d’autres encore.  En plus de votre côté, vous serez plus rassuré par rapport à leur utilisation étant donné que vous connaissez les composants.

Triage

Le triage est également une étape essentielle pour atteindre l’objectif « zéro déchet ». Pour ce faire, effectuez un inventaire de chez vous et identifiez les objets dont vous n’avez plus besoin. Au lieu de les jeter, vendez-les ou donnez aux bonnes œuvres s’ils sont encore en bon état. Il existe probablement des personnes qui seraient ravies de les réutiliser.

C’est aussi un excellent moyen de libérer de l’espace chez vous. Et puis, il est possible que vous trouviez des objets qui vous sont utiles et en bon état mais laissés aux oubliettes. C’est vraiment très pratique et économique en plus d’être un bon moyen de préserver la nature.

Consommation

Moins vous achetez, moins vous contribuez à la pollution de l’environnement. Ici, il ne s’agit pas uniquement des aliments mais de la plupart de tous les produits que vous utilisez.

Pour les livraisons de nourritures à domicile, par exemple, il serait plus judicieux de manger directement au restaurant pour limiter les rejets de cartons ou plastiques.  En ce qui concerne les produits cosmétiques, optez pour les flacons réutilisables.

Objectif zéro déchet
Une alimentation responsable

D’autre part, il est conseillé d’acheter des articles d’occasion au lieu des neufs, dans la mesure du possible. Il faut juste trouver les bons magasins ou fournisseurs qui vous procurent des produits de bonnes qualités et en bon état. En plus de réduire grandement le nombre de déchets, ils sont beaucoup moins chers.

Réutilisation

Lorsque vous faites vos achats, privilégiez les articles réutilisables pour atteindre l’objectif zéro déchet. Certes, ils affichent un coût un peu plus élevé cependant, vous constaterez bien assez rapidement que sur le long terme, c’est beaucoup plus économique en plus de contribuer à protection de la planète.

Une gourde en acier inoxydable ou en verre est nettement mieux que les bouteilles d’eau en plastique que vous serez contraints de jeter après quelques utilisations seulement. Elle fait face à l’épreuve du temps et est beaucoup plus pratique. Certains conservent même la chaleur et la fraîcheur de vos boissons.  

Pour les parents de jeunes enfants, il est recommandé de s’orienter vers les couches lavables pour des raisons écologiques. D’ailleurs, c’est encore plus économique. Pour assurer la santé de la peau de votre bébé, il est juste conseillé de les changer fréquemment et les laver avec du savon de Marseille par exemple.  Parfois, il faut aussi les passer à la machine à laver.

Recyclage

Au lieu de jeter les objets que vous trouvez inutiles et qui n’attirent pas d’acheteurs, renseignez-vous sur internet pour trouver ce que vous pouvez en faire. Il existe sûrement une filière de recyclage adapté à vos besoins et/ou à proximité de votre ville.

Les entités compétentes sauront quoi en faire pour éviter de les rejeter dans la nature. De votre côté, vous aurez la conscience tranquille et ferez un grand pas pour atteindre votre objectif « zéro déchet ».

Les conséquences désastreuses notamment les épidémies ou le réchauffement climatique, causées par le rejet de déchets non-organiques et/ou toxiques dans la nature sont de plus en plus inquiétantes. Tout le monde devrait être conscient de leurs ampleurs et agir le plus vite possible en adoptant le style de vie « objectif zéro déchet ».

Quelques idées pour une salle de bain 0 déchet

Les Français passent entre 15 et 30 minutes dans la salle de bain, par jour. Ce qui fait, en moyenne, 3 heures par semaine. Contrairement à ce que l’on peut être tenté de penser, c’est dans la salle de bain que se passe la plus grande fabrication d’ordures ménagères. S’il y a bien endroit où le « zero waste » doit être appliqué, c’est donc la salle de bain ! Mais comment procéder, par où commencer ? Voici quelques idées qui vous permettront de profiter d’une salle de bain zéro déchet

  • Utiliser du savon au lieu de gel douche 

Sous la douche, le savon présente plusieurs avantages considérables. En plus d’être plus économique, il est aussi plus écologique et est zéro déchet. Et pour cause, il n’est pas emballé dans du plastique. C’est donc un petit geste banal, mais qui peut faire une très grande différence dans votre quotidien. Mais si vraiment, vous ne pouvez pas vous passer du gel douche, tournez-vous vers le format familial.

  • Se tourner vers le DIY 

Aujourd’hui plus que jamais, les produits de beauté faits maison sont de plus en plus accessibles. Il vous est tout à fait possible de créer votre propre shampooing ou vos crèmes hydratantes. Comment ? En suivant des recettes sur internet ou dans des livres spécialisés. La plupart sont très simples à réaliser et ne requièrent pas de grands investissements. 

  • Préférer les cosmétiques solides 

Vous l’avez certainement remarqué, la plupart des produits que vous utilisez régulièrement dans la salle de bain sont emballés, voire suremballés. Comment éviter cela ? En se tournant vers les cosmétiques solides. De plus en plus répandus, vous les trouverez sans grandes difficultés dans les boutiques bio comme dans les supermarchés habituels. Entre les shampoings, les savons et les déodorants solides, le choix est très large.