Microblading, les recommandations pour une cicatrisation réussie

Microblading, les recommandations pour une cicatrisation réussie

La microblading, une pratique asiatique pour un maquillage semi-permanent a le vent en poupe actuellement. Il est surtout destiné pour les personnes qui n’ont pas une très belle arcade de sourcil. Vous voulez avoir un sourcil bien dessiné, le microblading est fait pour vous !

Déterminer le type de votre peau

Le microblading est une intervention qui dépend en grande partie de votre type de peau. Il est à noter qu’il n’est pas forcément fait pour tout le monde. Avant de procéder à cette intervention, assurez-vous alors que votre type de peau peut subir l’intervention.

  • Le microblading est fait pour une peau bien hydratée ;
  • Il ne convient pas à une peau grasse, en effet, le pigment se dispersera au contact des sébums.

En d’autres termes, il est pratiquement impossible pour ce type de peau de cicatriser si elle est soumise au microblading. C’est pourquoi avant d’entamer ce type de traitement, vous devez prendre soin de votre peau. Vous pouvez demander l’avis de la technicienne qui propose le microblading sur la meilleure façon de traiter votre peau. Si elle estime que ce ne sera pas possible, il est préférable de s’abstenir.

Commencer par un bon diagnostic

La réussite de votre microblading commence par un bon diagnostic, Ou Microblading sera un excellent site pour commencer. Même si vous avez la peau idéale pour ce type d’intervention, une technicienne qui connait son travail vous soumet à une séance de question pour connaître précisément votre peau, mais également les différents types d’allergie ou de maladie dermatologiques dont vous pouvez souffrir.

Une fois qu’elle a toutes les informations, elle peut commencer la prestation. Une précision cependant, la décision de la technicienne dépend en grande partie de vos réponses. Dans ce cas, vous devez lui répondre le plus sincèrement possible pour le bien de la cicatrisation. Si vous suivez un traitement de vitamine A, vous devez lui dire, car cela impactera la cicatrisation. Ne lui cachez pas également votre grossesse ou votre allaitement, car vous voulez avoir des sourcils très bien dessiné. Votre état peut influencer la cicatrisation de votre peau.

Microblading

Bien choisir l’institut qui s’occupe de vous

Pour restructurer vos sourcils d’une façon naturelle, la technicienne utilise une nano aiguilles ainsi qu’un stylo métallique. C’est important pour que les incisions effectuées avec la lame ne se voient pas et cicatrisent rapidement.

Si la technicienne qui s’occupe de vos sourcils n’a pas ces instruments, faites demi-tour. Vous risquez d’attendre longtemps avant la cicatrisation. Par ailleurs, le microblading est une technique complexe qui nécessite une grande expérience. Le choix de l’institut pèse lourd dans la cicatrisation de vos sourcils. Avant de prendre un rendez-vous et de confirmer votre réservation, renseignez-vous sur l’institut en question. Demandez l’avis de ses clientes, mais surtout regardez le résultat de son travail.

Bien suivre les instructions de la technicienne

Le microblading ne s’arrête pas uniquement à l’implantation de pigment sur vos sourcils. Pour qu’il cicatrise vite et aussi pour qu’il donne un bon résultat, la technicienne vous prodigue des conseils comme :

  • L’application d’une crème de soin pendant quelques jours. L’évitement du contact avec de l’eau pendant quelques jours ;
  • Eviter les instituts de bien-être comme les spas et les salles de sport pendant une semaine pour ne pas transpirer ;
  • Et enfin, vous devez éviter le soleil pendant quelques semaines.

Si vous respectez ces règles, la cicatrisation de votre microblading se fait vite. Par ailleurs, ces conseils sont utilisés pour que la technique tienne vraiment tout au long de sa durée. Alors, la réussite de votre microblading ne dépend pas uniquement du savoir-faire de l’institut qui le fait, mais également de votre initiative. Avant d’entamer cette intervention, vous devez être certaine de vous plier à ces règles pour ne pas bâcler le résultat.

Respecter le deuxième rendez-vous

Il faut savoir que le microblading est une intervention qui se passe en deux étapes. La première consiste à implanter la pigmentation sur vos sourcils. Vous laissez d’abord le temps de cicatriser et de donner une forme précise. Mais au bout de quatre à huit semaines, il est impératif de prendre un deuxième rendez-vous pour une séance de retouches. Le pigment peut s’estomper pendant les premières semaines ce qui peut parfaitement enlaidir le résultat.

La correction consiste à donner un effet encore plus naturel. La date de votre deuxième rendez-vous dépend en grande partie de la durée de cicatrisation de la première. Donc si vous suivez à la lettre toutes les instructions et que vous avez contacté un institut avec de l’expérience, votre rendez-vous doit avoir lieu à la quatrième semaine.

Prendre soin de sa peau avant l’intervention

Avant de prendre un rendez-vous dans un institut de microblading, il est fortement conseillé de prendre soin de votre peau. En plus, de l’hydratation, vous devez arrêter votre traitement anticoagulant le jour de l’intervention. Si vous souffrez d’hématomes ou d’un saignement localisé, éviter également les médicaments comme de l’aspirine. Les corticoïdes ne font pas bon ménage avec le microblading. Si vous en prenez, arrêtez-les quelques jours avant votre intervention.

Si vous avez un problème d’herpès, consulter un médecin qui pourra vous prescrire un antihistaminique. Le traitement doit agir au minimum 3 jours avant l’intervention. Cela permet de créer un terrain neutre.

Une épilation de sourcil au préalable pour accélérer la cicatrisation

Pour pouvoir bien dessiner vos sourcils, il est important de vous épiler avant votre rendez-vous. Même si le microblading n’empêche pas la repousse de ces poils disgracieux, l’épilation avant l’intervention vous évite de le faire le temps de la cicatrisation.  Vous avez peut-être l’habitude de vous épiler et vous ne sentez plus rien à ce niveau, toutefois, il est conseillé de ne pas faire subir une agression à vos sourcils le temps de la cicatrisation après le microblading.

Vous pouvez même confier cette tâche à la technicienne qui va dessiner vos sourcils avant l’intervention. Toutefois, cela peut augmenter le tarif de la prestation. Mais si vous voulez un résultat impeccable, il ne faut pas être très regardant sur le prix.

Nora

Hello Girls and Boys, Bienvenue sur mon petit blog, un petit site sans prétention. Je me présente, je m'appelle Nora, j'ai 29 ans (oui oui la trentaine approche à grand pas mais je le vis bien ^^). Petite, j'ai longtemps tenu un petit carnet secret où je notais plein de choses, personnelles ou non. Ce blog se veut un peu comme le prolongement de ce petit carnet. J'y parlerai de mes passions, mes coups de gueules, mes envies, ... Ce sera parfois très enfantin, parfois très (trop ?) sérieux, ... Et s'il vous plait, n'hésitez pas à partager autour de vous et à commenter, c'est toujours agréable de se savoir un minimum lu :)

Laisser un commentaire