bandana accessoire mode

Mon guide pour un look années 80 !

Les années 80, c’est sans doute la décennie la plus folle. Bon, bien sûr je ne l’ai pas connue, je n’étais pas encore née, mais ce qu’on en voit et ce qu’il en reste dans la mode donne quand même le ton. Autant dire, qu’on osait à l’époque. Avec des stars comme Farah Fawcett, Cindy Crawford, Madonna ou encore Georges Michael, on avait de tout et de toutes les couleurs ; du jeans délavé au maxi boucles d’oreilles en passant par l’iconique sweatshirt. Cela dit, la mode des années 80 est très loin d’être uniforme et derrière cette dénomination se cachent de nombreuses variations

Les années 80, berceau d’une mode

Les années 80 succèdent aux années 70. Cette décennie précédente a vu beaucoup de bouleversements. Elle a commencé très fort avec les réminiscences de mai 68 et des contestations. Elle a vu les jeunes avoir plus de libertés. Mais elle n’est pas non plus dénuée de problèmes. Le premier choc pétrolier a mis un grand nombre de personnes en difficulté. Toutefois, elles sont un terreau pour toute une génération d’artistes qui éclosent début des années 80. Voire qui viennent d’éclore.

C’est le cas par exemple de Madonna qui commence en 1979 et qui va vraiment devenir une star durant les années 1980. Idem pour Wham ! fondé en 1981 ; Boney M. à cheval sur les deux décennies, Michael Jackson. Je rappelle quand même qu’à ses débuts, Madonna est complètement dans la provoc’. Toute la décennie va être du même style, avec des artistes qui créent l’émulation et lance des modes spécifiques.

Et à l’opposé de cela, les années 80, c’est aussi des icônes de mode classiques et des super modèles dont les noms restent gravés. Je cite par exemple Cindy Crawford qui est aux eighties ce que Claudia Schiffer est au nineties. Ou encore Lady Diana, la princesse de Galles qui a créé une véritable mode autour de sa garde-robe. Tenues classiques, couleurs pastel, mais qui influence tout autant le monde de la mode.

En fait, on pourrait presque conclure que les 80s, c’est le berceau de nombreuses modes et de nombreux styles et que chacun a évolué à partir de là, qu’on soit rock, punk, 80s, classique.

Le look années 80 est l’un des plus extravagants

Comment définir le look 80’s ?

Les 80’s, c’est donc un look tout à fait décalé avec des couleurs flashy et des tenues atypiques. La grande majorité des nouveaux styles qui se créent sont marqués par la musique et le cinéma. C’est là qu’on va chercher l’inspiration pour s’habiller. Un peu à la façon de John Travolta dans Saturday Night Fever. On voit un truc à la télé et on veut l’essayer pour être le roi du dance-floor quand on sort.

Côté look vestimentaire, tout est permis, les dernières barrières sont tombées. On peut oser les épaulettes XXL dans ses habits, on peut porter des couleurs flashy, des strass, des paillettes. Des vêtements super moulants. D’ailleurs, on ne va pas se mentir, les punks ont connu leur apogée à cette époque, preuve qu’on pouvait tout faire et tout oser. Mais je m’éloigne un peu de ce que je considère comme le look 80s.

Donc si je dois définir la mode des années 80, c’est de dire qu’elle va dans la surenchère et l’exagération du look. Pour justifier cela, je prends l’exemple des boucles d’oreilles oversize, des chouchous qui sont beaucoup plus gros que de simples élastiques à cheveux. Ça, c’est pour les accessoires. Pour les vêtements et les chaussures, on peut citer les chaussures compensées, les épaulettes larges.

Ou encore tout simplement les couleurs. On est sur des couleurs flashy et des paillettes qui en mettent plein la vue. Il y a quand même une bonne dose d’excentricité.

Les vêtements qu’on trouve dans un dressing années 80

Le jeans

S’il y a bien une pièce qui a tout gagné dans les années 80, c’est le jeans. Il est vraiment devenu populaire et a obtenu ses lettres de noblesse. On peut le porter sans crainte. D’ailleurs, on l’aime tellement durant cette décennie qu’on n’hésite pas à faire le look total jeans avec une veste comme habits. Il se décline même en jupe. Et oui, on n’a peur de rien à l’époque !! Aujourd’hui, on n’oserait plus.

C’est aussi durant cette période qu’apparaît le jeans délavé. Aujourd’hui, c’est un jeans comme un autre, mais à l’époque c’est une véritable révolution du look de ne pas avoir un Denim Blue Jeans, mais un bleached jeans. Aujourd’hui, il a un peu perdu de sa superbe parce qu’on parle beaucoup de son coût environnemental, mais à l’époque il faisait fureur.

Ile jeans délavé est lui-même décliné avec des versions javellisées, usées, trouées et se rapprochant d’un style punk que pas mal de stars affectionnaient à l’époque. Madonna pour ne citer qu’elle par exemple…

Le bandana fait partie des fringues qu’on portait dans les eighties

Le bandana

Le bandana a quasiment disparu de la circulation aujourd’hui. Pourtant, à l’époque on ne pouvait pas sortir en rue sans en voir dans les cheveux. Tout juste on le voit encore apparaître dans Koh Lanta…  Sorte de foulard enroulé, le bandana servait à s’attacher les cheveux et à les maintenir en forme.

La version la plus connue, c’est celle en rouge et blanc. Version ultra classique, mais qui faisait son petit effet et qu’on pouvait utiliser de diverses manières.

Le sweatshirt

Voilà une autre pièce qui a réussi à s’imposer dans les années 80 contre vents et marées dans le look. C’est un peu comme le jeans. Au début, on ne l’aimait pas, et à la fin on le voyait partout.

Par quel miracle ? Celui d’un film : Flashdance. Eh oui, c’est avec ce film qu’on change d’avis sur son utilité et son intérêt. Les gens sont de plus en plus intéressés et au final, il décroche la timbale en étant produit à des millions d’exemplaires déclinés en de nombreux modèles.

On le retrouve avec des logos, avec des imprimés, colorés, large ou plus moulant. En fait, c’est à cette époque qu’on l’introduit vraiment dans la vie de tous les jours, alors qu’avant il était assez mal vu.

D’ailleurs, c’est aussi de cette époque que viennent les leggings. Ceux en lycra. Comme on en voit dans Flashdance (encore une fois). Et de préférence, il doit avoir une couleur bien flashy genre bleu électrique ou mauve pour avoir des habits fashion. Du genre qu’on n’oserait plus mettre aujourd’hui, mais qui sentent bon le eighties…

Les converses

Dans les années 80, la marque la plus fashion pour des chaussures, c’est les Converses. Tout le monde en porte. Encore aujourd’hui, la marque reste populaire, mais si elle l’est c’est uniquement grâce à cette période.

Ce ne sont pas les seules paires de chaussures qui ont gagné en popularité. Les baskets et sneakers se sont aussi normalisées. Si avant, on les cantonnait surtout au sport, elles envahissent ensuite les rues et s’accordent avec des vêtements moins casual. C’est de là que vient leur capacité à rendre une tenue stricte un peu plus cool.

Ça me fait également penser à une autre tendance très prisée dans les années 80, et qu’on a pas mal vu en France. Celle de porter des chaussettes blanches, style tennis, avec un costume. L’ultra faute de goût, mais tendance réelle en 1980… !

L’une des grandes stars des années 80, c’est Michaël Jackson et son perfecto

Comment s’habiller pour une soirée spéciale 80 ?

Ça c’est la grande question. Il y a tellement de looks et de modes qu’on peut se mettre sur le dos, qu’on pourrait presque s’y perdre. Pour coller le mieux à ce qui se faisait il y a 30 ou 40 ans, c’est de la jouer disco et flashy.

En somme, il faut choisir des vêtements ultra colorés. Il ne faut pas avoir peur. On peut même les exacerber en les combinant avec du noir. Par exemple, entre le pull et l’accessoire. Avec du fluo et des paillettes, c’est encore mieux !

En parlant d’accessoires justement, les années 80 sont à l’oversize. Pas de fashion faux-pas si on opte pour la ceinture XXL ou pour des boucles d’oreilles oversize. On est tout à fait dans le thème de la soirée.

Côté vêtement, il faut accentuer le côté rétro. Même si le jeans et les baskets avaient la cote à l’époque. Aujourd’hui, c’est trop devenu la norme que pour faire « soirée. » A cela, il faut plutôt préférer le sweatshirt XXL (encore une fois) si on veut garder le côté décontracté. Le jeans, lui, se troque contre un 7/8 pour dégager ses chevilles. Choisir un pantalon avec une jolie coupe, évidemment ! Associé à des baskets, on est en plein dans le sujet.

Enfin, côté accessoires de mode, on opte pour le perfecto. Ce petit blouson en cuir porté par MJ et devenu emblématique de la décennie. Petit plus : les Wayfarer. Elles datent des années 50, mais ce sont les eighties qui leur donnent leur consistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *