Lingerie et hygiène intime : 3 conseils pratiques pour choisir vos sous-vêtements

Lingerie et hygiène intime : 3 conseils pratiques pour choisir vos sous-vêtements

Savez-vous que l’hygiène et la qualité de vos sous-vêtements peuvent avoir un impact important sur votre vie intime ? Pour que votre vagin soit toujours en parfaite santé, il est fortement recommandé de ne porter des vêtements composés de matières et tissus à la fois fiables et sains, tant pour vos sous-vêtements à porter au quotidien ou les protections hygiéniques ou menstruelles. Découvrez dans cet article trois conseils à suivre si vous souhaitez avoir un mieux-être intime.

Le coton : le tissu naturel à privilégier pour vos culottes

Vous le savez peut-être déjà, mais avec la grande variété de tissus qui existe aujourd’hui, cela vaut la peine de le répéter : le coton est le tissu idéal à porter en matière de sous-vêtements. En effet, d’après les explications du gynécologue, Dr Alyse Kelly-Jones, la vulve est une zone très délicate et sensible, tout comme les lèvres du visage. C’est pourquoi il est important de la traiter avec la plus grande douceur.

Le coton est aussi un tissu absorbant et respirant, particulièrement plébiscité par les fabricants de protections périodiques comme la culotte hygiénique Sisters Republic. Il aide donc à prévenir les infections à levures. L’écoulement vaginal est tout à fait normal comme tout comme la salive dans la bouche, le coton Oeko-tex absorbe en douceur l’humidité excessive telles les pertes blanches, les fuites urinaires ou les règles, etc.

Changez vos sous-vêtements tous les jours, même plus d’une fois !

Il semble que nous portons en général une paire de sous-vêtements par jour, que nous mettons ensuite à laver en machine. Ne vous limitez pas à une seule paire par jour !

Les professionnels de la santé et de l’hygiène intime féminine recommandent le port et le change de sous-vêtements plus d’une fois par jour si nécessaire, dès lors que vous ressentez un manque de confort ou une gêne dus aux pertes vaginales qui peuvent s’y accumuler. En effet, l’humidité générée par ses pertes plus ou moins abondantes, génère une réelle incommodité voir de l’embarras chez certaines personnes. Il existe dans le commerce les protège-slips hygiéniques mais cette option n’est pas saine ni écologique car ses doublures irritent les parties intimes et ils sont jetables donc polluants pour l’environnement. A l’inverse, les culottes de règles hygiéniques sont lavables et réutilisables.

Lingerie intime confortable

La meilleure façon de laver vos sous-vêtements

Voici quelques recommandations de lavage pour être sûre de toujours porter des sous-vêtements sains, agréables et confortables :

  • Dès le retrait de votre sous-vêtement ou de votre culotte de règle, il vous est fortement recommandé de la rincer immédiatement à l’eau froide durant deux ou trois minutes.
  • Une fois ce prélavage effectué, lavez votre sous-vêtement à la main ou à la machine en mode “délicat”.
  • Laissez-le ensuite sécher à l’air libre afin d’éviter tous risques de contaminations bactériennes.
  • Si jamais vous avez un colocataire ou un membre de votre famille malade, évitez à tout prix de mélanger vos dessous intimes à ceux d’une autre personne dans une même lessive. Cela évitera davantage la prolifération de bactéries.
  • Il est préférable de laver séparément vos vêtements et votre lingerie, toujours par souci d’éviter tous risques de contaminations et de bactéries.
  • Optez pour une lessive écologique et hypoallergénique non agressive pour la peau. Les sous-vêtements sont généralement fabriqués à partir de tissus qui ont pour rôle de préserver l’hygiène intime. Notez que les substances chimiques qui se trouvent dans les lessives classiques peuvent provoquer des démangeaisons, des irritations et des allergies. Ces produits chimiques peuvent également attaquer les fibres des tissus et les détériorer rapidement. C’est pourquoi il est préférable d’avoir recours à des produits de nettoyage bio. Ils sont beaucoup plus doux pour la peau. Un savon de Marseille fera parfaitement l’affaire si vous lavez votre lingerie à la main.
  • Évitez l’usage d’assouplissants ou adoucissants, car ceux-ci peuvent abîmer vos culottes et détériorer leur capacité d’absorption.
  • Bannissez également l’eau de Javel ou tout autre détachant lorsque vous lavez vos dessous, pour éviter les irritations ou tout autre soucis d’hygiène intime comme les mauvaises odeurs ou le syndrome du choc toxique.

Nora

Hello Girls and Boys, Bienvenue sur mon petit blog, un petit site sans prétention. Je me présente, je m'appelle Nora, j'ai 29 ans (oui oui la trentaine approche à grand pas mais je le vis bien ^^). Petite, j'ai longtemps tenu un petit carnet secret où je notais plein de choses, personnelles ou non. Ce blog se veut un peu comme le prolongement de ce petit carnet. J'y parlerai de mes passions, mes coups de gueules, mes envies, ... Ce sera parfois très enfantin, parfois très (trop ?) sérieux, ... Et s'il vous plait, n'hésitez pas à partager autour de vous et à commenter, c'est toujours agréable de se savoir un minimum lu :)

Laisser un commentaire