Mèches africaines

Les mèches africaines, une coiffure qui me convient bien

Les mèches africaines constituent la base des tresses africaines, une coiffure traditionnelle en vogue. Beaucoup de femmes l’adoptent chaque année pour rester tendance et pour protéger leur chevelure. Le tressage permet d’obtenir différents styles donnant à chacune de nous l’embarras du choix. Dans les quelques lignes suivants, je vais vous parler des mèches africaines, comment les entretenir et les mettre en valeur.  

Les mèches africaines : d’où proviennent-elles et comment sont-elles fabriquées ?

Les mèches naturelles

Les mèches naturelles indiennes et/ou péruviennes peuvent servir à fabriquer des mèches africaines. Elles sont issues de véritables cheveux humains. Cela signifie qu’elles n’ont pas suivi un processus de fabrication, mais plutôt des traitements. 

Les mèches africaines, une coiffure qui me convient bien
Les mèches naturelles

Les mèches naturelles sont beaucoup prisées, malgré qu’elles soient onéreuses par rapport à leur homologue synthétique. Elles proviennent des temples en Inde où les femmes font offrande de leurs cheveux aux dieux.Les mèches naturelles constituent le business des grossistes et des industriels. Elles vont être travaillées pour embellir des millions de femmes à travers le monde.

Les mèches synthétiques

Les mèches synthétiques doivent leur popularité à leur prix abordable. Elles sont issues de fibres capillaires artificielles. Ce sont des fils fins à base de fibres monofilamentaires ou polyfilamentaires travaillés pour ressembler à de véritables cheveux humains.  Les mèches synthétiques servent à concevoir des perruques, des tissages et des extensions capillaires artificielles.

Elles sont traitées pour être durables, soyeuses et s’adapter à différentes sortes de coiffures. Celles-ci incluent les célèbres tresses africaines.  Rien qu’en Afrique subsaharienne, la majorité des femmes investissent dans des mèches synthétiques. Elles apprécient leur côté pratique ne demandant que peu d’entretien.

Les mèches semi-naturelles

Les mèches semi-naturelles sont une matière première pour fabriquer des mèches africaines. Elles sont une combinaison entre des cheveux naturels et synthétiques, malgré que les vendeurs les nomment « 100 % cheveux ». Il importe de rester vigilant pour éviter de se tromper. Les mèches semi-naturelles résultent d’un mélange entre des fibres animales, des fibres artificielles et de cheveux naturels. Elles ne remplacent pas les spécificités des extensions naturelles. Les mèches semi-naturelles sont traitées avec des silicones ou de l’acide pour ressembler à une chevelure humaine. Elles sont appréciées pour leur nature soyeuse et éclatante.

A qui s’adressent les mèches africaines ?

Tous les types de cheveux

Bonne nouvelle, quasiment tous les types de cheveux conviennent aux mèches africaines. Vous pouvez avoir recours à ces accessoires de beauté tendances pour changer de look ou adopter une nouvelle coiffure.

Mèches africaines
Les mèches africaines conviennent à tous les types de cheveux

Certes, les mèches africaines sont adaptées aux cheveux raides, mais elles sont mises en valeur sur les chevelures crépus et/ou frisés. Sur ces dernières, les tresses sont souvent grosses ou de taille moyenne, sauf si elles sont bien serrées. Il n’est pas rare de trouver des femmes aux cheveux lisses et raides essayer ce type de mèche. L’astuce est d’appliquer un produit fixateur pour faire tenir la coiffure.

Des longueurs différentes

Un coiffeur professionnel est capable de poser des mèches africaines sur des cheveux longs que courts. Il faut savoir que ces accessoires conviennent en premier aux personnes ayant une chevelure de plusieurs centimètres et épaisse. Il va falloir opter pour des coiffures spécifiques si vos cheveux sont lisses et fins. Par exemple, vous pouvez opter pour des tresses fines éparpillées sur l’ensemble du crâne. Cela va donner une impression de volume. Une tresse risque de moins tenir sur des cheveux fins, lisses et courts. La chevelure glisse et la coiffure se défait au bout d’une semaine.  

Comment entretenir des mèches africaines ?

Les soins précédant la pose des mèches

Il est important de procéder à un soin, si vous comptez tresser les cheveux. Dans le cas contraire, les tresses peuvent endommager la chevelure. Appliquez un produit hydratant, en tâchant d’éviter les mèches africaines, sauf si elles sont naturelles. Il faut retenir que des cheveux hydratés restent en bonne en santé. Aussi, ils poussent correctement. Préférez confier le nattage à un coiffeur maîtrisant l’art de tresser les cheveux. Ce professionnel adapte le niveau de serrage des tresses selon la nature et l’épaisseur de la chevelure.  Par exemple, les tresses ne doivent pas être trop serrées sur des cheveux fins.

Le shampoing

Le shampoing est une étape indispensable pour des mèches africaines tressées ou non. Il est important de les nettoyer une fois par semaine. Privilégiez les produits secs ou sans mousses. Humidifiez les cheveux avant d’appliquer le shampoing.

Les mèches africaines, une coiffure qui me convient bien
Le shampoing est une étape indispensable pour des mèches africaines tressées ou non

Massez légèrement et évitez de frotter pour ne pas abîmer les tresses. Il est recommandé de s’attarder sur les espaces entre les nattes. C’est souvent à ce niveau que cela démange. Préférez sécher la chevelure avec un sèche-cheveux, plutôt qu’à l’air libre. Tressés, les cheveux éprouvent de la difficulté à sécher rapidement.

Les conseils supplémentaires

Voici des conseils supplémentaires vous permettant de conserver les mèches africaines en bon état :

  • Dormez avec un foulard sur la tête pour limiter les frottements avec l’oreiller ;
  • Appliquez régulièrement des soins capillaires sur les cheveux naturels tressés pour réduire les dégâts causés par les mèches ;
  • Vaporisez un soin spécial tresse sur les nattes pour les garder éclatant ;
  • Patientez au moins pendant 15 jours avant de tresser de nouveau les cheveux pour leur laisser le temps de souffler.

Les différents styles de femmes portant des mèches africaines

Style N° 1 : coiffure vanille

Les vanilles sont une coiffure destinée pour les cheveux crépus. Les mèches africaines restent une option envisageable pour avoir ce style si les vôtres sont lisses. Investissez alors dans des mèches crépues ou des mèches synthétiques lisses et longues, pour obtenir le rendu souhaité. Les vanilles protègent les cheveux victimes de manipulations fréquentes.

Styles N° 2 : coiffure box braids

Les box braids font partie des coiffures protectrices appréciées par les femmes aux cheveux afro. Ils consistent à reproduire un style de tresse basé sur trois branches. Le but est de faire plusieurs nattes sur l’ensemble de la tête. Traditionnels, les box braids sont une coiffure portée durant l’enfance. Plus tard, elle est améliorée pour donner un rendu plus tendance.

Style N° 3 : coiffure fausses locks

Les fausses locks s’adressent aux personnes désirant porter des dread locks, sans avoir à suivre un processus long et fastidieux. La coiffure consiste à entremêler les fibres capillaires pour avoir plusieurs grandes mèches. Vous risquez d’avoir l’impression de lourdeur en utilisant des mèches africaines. Attention, cela peut abîmer les cheveux.