Quelle est la cause du baby blues ?

Quelle est la cause du baby blues ?

Si l’arrivée de bébé est toujours perçue comme un événement inoubliable, c’est parfois aussi le moment propice aux hauts et bas qui durent tout au long des premiers jours de maternité. Mélancolie, légère dépression, sautes d’humeur, perte d’appétit… De nombreux symptômes peuvent vous mettre sur la piste du baby blues, lequel est un phénomène « normal » qui concerne 10 à 20% des jeunes mamans (chiffre de la Mutuelle MCF). Faisons le point sur les causes de cette réaction.

Le baby blues, c’est quoi ?

Aussi appelé « dépression post-partum » ou encore « syndrome du troisième jour », le baby blues est tout simplement un trouble de l’humeur passager qui survient dans les trois à dix jours suivant l’accouchement. Il se manifeste généralement par de l’hypersensibilité ; ainsi, la moindre contrariété peut provoquer une crise de colère. Le résultat est que la jeune mère n’arrive pas à contrôler ses émotions. Mais il faut souligner que le baby blues n’est pas une maladie, et ce n’est qu’un trouble temporaire résultant d’une réaction post-natale. Alors, rassurez-vous, ce trouble ne dure jamais longtemps, et il vous faut seulement quelques jours pour redevenir la plus heureuse des jeunes mamans !

pieds de bébé

Les causes du baby blues

En attente de votre accouchement, vous avez entendu parler du baby blues, et vous vous demandez comment le surmonter ? Si la cause réelle du syndrome du troisième jour n’est pas encore claire, la communauté scientifique avance quelques facteurs biologiques et psychologiques susceptibles d’induire ce trouble :

  • des troubles hormonaux, qui résultent d’une chute brusque des taux de progestérone et d’œstrogènes, ce qui entraîne la fatigue ;
  • la fatigue qui survient après la longue période de grossesse et les gros efforts fournis lors de l’accouchement ;
  • un sommeil de mauvaise qualité, qui risque d’entraîner une grosse fatigue et des conséquences émotionnelles variées, comme l’irritabilité et l’hypersensibilité ;
  • une grossesse ou un accouchement difficile dont le souvenir restera assez longtemps dans la mémoire de la jeune mère pour induire d’importantes conséquences sur la vie de maman ;
  • un accouchement prématuré, susceptible d’être vécu douloureusement par la mère, ce qui rendra celle-ci moins disponible pour accueillir son bébé ;
  • une mauvaise adaptation face aux transformations et changements induits par l’arrivée de bébé ; en effet, l’arrivée du nouveau-né dans le couple peut impliquer une certaine réorganisation, que la jeune maman peut vivre comme une sorte de charge ;
  • un manque de soutien de la part de la famille proche voire du père du bébé : il s’agit d’un facteur considérable de dépression, sachant qu’une femme bien entourée, aussi bien sur le plan matériel qu’émotionnel, est moins susceptible de subir ce trouble d’humeur ;
  • la manière dont la jeune maman vit les transformations dans son corps : les changements dans l’organisme induits par la grossesse sont généralement mieux surmontés grâce à l’attente de l’enfant, mais une fois après l’accouchement, la maman doit se réadapter face aux transformations qui se sont opérées dans son corps.

Nora

Hello Girls and Boys, Bienvenue sur mon petit blog, un petit site sans prétention. Je me présente, je m'appelle Nora, j'ai 29 ans (oui oui la trentaine approche à grand pas mais je le vis bien ^^). Petite, j'ai longtemps tenu un petit carnet secret où je notais plein de choses, personnelles ou non. Ce blog se veut un peu comme le prolongement de ce petit carnet. J'y parlerai de mes passions, mes coups de gueules, mes envies, ... Ce sera parfois très enfantin, parfois très (trop ?) sérieux, ... Et s'il vous plait, n'hésitez pas à partager autour de vous et à commenter, c'est toujours agréable de se savoir un minimum lu :)

Laisser un commentaire